Quels sont les soins proposés lors d’une cure thermale ?

cure thermale

Le thermalisme est une approche qui exploite l’ensemble des vertus thérapeutiques de l’eau thermale via une grande variété de soins. Il existe en effet plusieurs types de soins thermaux aux bienfaits incessants. Lors d’une cure thermale arthrose, vous bénéficiez par exemple de plusieurs jours de soins afin de vous débarrasser des tensions. Des solutions de traitement naturel qui vous soulagent en même temps de différentes pathologies. Toutefois, avant de choisir une telle pratique, veuillez d’abord prendre le temps de connaître les différentes méthodes utilisées par les stations thermales.

Les soins d’hydrothérapie externe

Parmi les plus connues de la cure pour arthrose, il y a les soins hydrothermaux externes. Comme l’indique leur nom, ils sont basés sur un contact direct de l’eau thermale sur la peau, sous sa forme liquide ou gazeuse. Mention spéciale pour la balnéothérapie qui est très plébiscitée par les établissements thermaux. 

Elle consiste à s’immerger dans une eau thermale dont la température varie entre 34 °C et 38 ° C. On l’apprécie particulièrement son effet relaxant, antalgique et sédatif. Pour information, il existe plusieurs types de bains dans un centre thermal. Entre autres, il y a le bain d’eau thermale proprement dit, le bain avec aérobain, le bain en baignoire hydropassante, le bain avec douche sous-marine, le bain carbogazeux ou encore les bains locaux ciblant les zones douloureuses du corps.

Il y a aussi les douches thermales qui peuvent être automatisées ou effectuées par des agents thermaux. La principale vertu de ces douches est de stimuler la circulation sanguine. En même temps, elles permettent de décontracter les muscles afin d’atténuer les douleurs. En ce qui concerne la localisation, la température et le débit du jet, ils varient suivant la pathologie traitée.

Par exemple, la douche générale est caractérisée par des jets d’eau chaude que l’on diffuse par une rampe verticale. Tandis que la douche au jet est administrée par une lance. Quoi qu’il en soit, leur efficacité est prouvée depuis toujours. Cela dit, on vous invite à vous rendre directement sur la toile afin de découvrir les différentes orientations de la cure arthrose adoptées par un centre ou une station thermale.

Soins à vase de vapeur et de gaz thermaux

La cure thermale arthrose est déjà si connue de tous. Pour cela, l’utilisation de la vapeur d’eau thermale est envisageable en raison des propriétés anti-inflammatoires et antalgiques d’une telle approche. Ici, les étuves générales ou locales permettent de soulager efficacement les douleurs articulaires. Il est prouvé en effet que la chaleur provoque une sudation importante, permettant une dilatation des vaisseaux sanguins afin de réussir la cure arthrose.

Toutefois, les soins en piscine font aussi beaucoup d’adeptes pour la simple et la bonne raison que cela permet de favoriser le retour veineux afin d’augmenter ainsi l’amplitude des mouvements. Parmi les approches indiquées, il y a la mobilisation en piscine, le couloir de marche, le bain collectif en piscine, etc.

En partant du principe que tous les moyens sont bons pour réussir une cure arthrose avec de l’eau thermale, les compresses d’eau thermale en utilisant des tissus imbibés d’eau thermale chaude sont privilégiées pour son action sédative, anti-inflammatoire et antalgique. Il en va de même pour les massages à l’eau thermale tant appréciés par les curistes. En effet, ces soins permettent de pallier les vertus de l’eau thermale et les bienfaits drainants et apaisants des massages.

Soins d’hydrothérapie interne

À l’opposé des soins externes, les soins hydrothermaux internes consistent à utiliser l’eau thermale pour agir sur les muqueuses. En effet, les minéraux et oligo-éléments présents dans la cure pour arthrose pénètrent rapidement dans le sang afin de calmer les douleurs et les inflammations. Cette approche est particulièrement utilisée pour le nettoyage, la désinfection et la décongestion des voies respiratoires.

Pour cela, plusieurs méthodes sont adoptées, dont les plus courantes sont la douche nasale, gingivale et pharyngée, l’aérosol en inhalant les particules d’eau thermale via un masque, le gargarisme, la pulvérisation buccale, l’irrigation nasale, l’insufflation tubaire, la radio-vaporarium, etc. Dans certains, l’eau thermale est sollicitée pour les cures en gynécologie et les cures digestives. Pour cela, les établissements proposent l’irrigation vaginale, la douche intestinale, plus précisément le lavement à l’eau thermale, l’entéroclyse, la pulvérisation ano périnéale, etc.

Les soins de boue et la cure de boisson

La boue thermale commence à avoir le vent en poupe ces derniers temps. Constituée par un mélange d’argile et d’eau thermale, elle est chauffée pour ensuite être appliquée sur l’ensemble du corps ou bien sur des zones spécifiques afin de soulager au mieux les tensions musculaires. Entre autres, la pélothérapie comprend différents soins incluant par exemple le bain de boue, l’application de plancton thermal, l’illutation, le cataplasme de boue, etc.

Pour compléter les soins, la cure arthrose de boisson s’avère particulièrement efficace. Plus concrètement, elle consiste à boire de l’eau thermale pendant une durée prescrite par le médecin thermal. D’une manière générale, ce soin procure une action digestive intéressante. Il peut également favoriser la perte de poids. Certes, plusieurs soins peuvent être réalisés avec l’eau thermale. 

Infection urinaire : les meilleurs traitements naturels sans ordonnance
Comment fonctionne l’huile de CBD pour l’eczéma ?