Qu’est-ce que le management de transition ?

Management de transition

Le management de transition est un processus de gestion par lequel la gestion d’une entreprise ou d’une succursale sera déléguée à des gestionnaires externes au fil du temps pour passer une période délicate de la vie de l’entreprise. En effet, s’il est jugé efficace, la tâche du manager de transition est de faire face à des défis spécifiques.

Qu’est-ce que le management de transition ?

Le management de transition est la contre-mesure la plus appropriée pour mobiliser le plus rapidement possible des ressources de gestion adaptées, qualifiées et expérimentées. Cela peut être conçu dans toutes les fonctions de l’entreprise pour renforcer ou remplacer les équipes existantes dans des situations de transition à haut risque. Ainsi, la qualité des services de gestion temporaire dépend notamment de l’ampleur et de la profondeur du pool de manager, directeurs et experts pour assurer une parfaite adéquation entre les besoins et les ressources.

Au fil des années, ce pool de ressources en constante évolution a été créé et animé par l’entreprise : il rassemble une variété de matériaux expérimentés, couvrant l’ensemble des CODIR (« C-level ») de l’entreprise, du département métier ou du site. Tous les secteurs, types de projets, antécédents en matière de capitaux propres, taille de l’entreprise (des petites et moyennes entreprises aux entreprises de taille moyenne et aux unités commerciales des grandes entreprises). Durant la transition, l’entreprise devra faire appel aux services d’un cabinet de recrutement management de transition pour la réussir.

Avantages et limites des managers de transition pour les recruteurs

L’avantage d’embaucher un manager de transition est que vous pouvez tirer parti des compétences clé d’experts dans des situations complexes que les entreprises négligent souvent. Des compétences pas nécessairement possédées en interne. Il fournit un excellent support pour créer de la valeur et développer la performance. De plus, l’expert nouvellement embauché se concentre sur ses tâches et ses objectifs, et il ne peut pas traiter les tâches qui peuvent être traitées en parallèle comme des ressources internes. C’est aussi une solution rapide pour remplacer temporairement des managers ou des cadres en attendant les prochains recrutements externes ou internes. Au final, indépendamment de toute influence interne (facteurs politiques), l’intervention de fichiers de configuration externes peut être bénéfique pour la gestion du changement.

Pour quelles missions parle-t-on de management de transition ?

Si la tâche temporaire remplit les conditions suivantes, elle peut être considérée comme une gestion temporaire : 

  • Accompagner l’entreprise dans la phase de changement (croissance, restructuration, transformation, grands projets).
  • Inspirer des changements qui affectent les personnes, les systèmes, les processus, les méthodes de travail, et même la culture d’entreprise.
  • Apporter une valeur supplémentaire humaine, financière, commerciale, technique, sociale ou environnementale.

Si les postes d’encadrement temporaires sont initialement assez confidentiels en France et se limitent à des postes de direction financière ou générale, ils vont rapidement s’étendre à d’autres départements : ressources humaines, industrie, systèmes d’information, supply chain/achats, et plus récemment vente/marketing.

Cependant, contrairement à la croyance populaire, la gestion temporaire n’est pas le seul maintien des postes de direction. En fait, toutes les informations vérifiées peuvent être consultées pour prouver l’expérience de gestion. Elle ne peut pas non plus se réduire à une fonction de management : certaines missions nécessitent qu’un manager apporte son expertise ou son accompagnement, et ce dernier n’assume pas de responsabilités managériales. Mais pour mener à bien ces missions, il faut savoir quel cabinet de conseil choisir.

Les tâches du manager de transition

Tâche en amont : le manager de transition se concentre d’abord sur la compréhension des besoins des clients et de leur environnement spécifique. Ainsi, les exigences sont précisées et définies, ce qui permet de déterminer les objectifs de la mission et de déterminer les caractéristiques du profil recherché. Il sélectionne le cabinet de recrutement management de transition qui répond précisément à ces « briefs » et évalue leur adéquation à chaque situation spécifique de « sur-mesure ».

Cette évaluation est liée à une série de critères, considérant, non seulement les compétences, les attitudes et les connaissances nécessaires, mais aussi la capacité de l’individu à s’intégrer dans la culture de l’entreprise et à supposer que la situation est parfois difficile (crise, chaos, etc.). Évaluation écrite des clients qui mènent les entretiens nécessaires et sélectionnent les candidats retenus.

Pendant la mission, au démarrage, l’intérim manager a une feuille de route pour déterminer les objectifs exacts et les résultats attendus, un plan de travail et son projet d’action. Sur cette base, dans les jours qui ont suivi “l’immersion”, il a établi ou précisé son plan de travail, les étapes clé … et a formé l ‘”équipe projet” éventuellement nécessaire.

Pendant l’exécution de la tâche, les partenaires EIM lui fournissent généralement un support hebdomadaire et réalisent des audits mensuels avec les clients. En fin de mission, le manager de transition s’assure que les conditions de fonctionnement sont réunies afin de réaliser efficacement la passation et ainsi de maintenir les résultats obtenus. Établir des rapports de tâches et partager avec les clients pour analyser les résultats, vérifier le plan d’action à exécuter et déterminer les points d’attention à surveiller.

Dématérialiser le cachet d’entreprise pour sécuriser les documents financiers
Comment mettre en place le portage salarial ?