Les outils de manutention et de travail en construction et TP

manutention

Le secteur du BTP est un domaine très dynamique aujourd’hui. C’est une filière en plein essor et à la base de toutes les infrastructures. Il utilise de nombreux engins spécifiques pour réaliser correctement chaque étape de la construction. De plus, les opérations de manœuvre dans une construction s’enchaînent, elles suivent un ordre chronologique, et sa complexité dépend de l’envergure d’un projet. Quels sont donc les outils indispensables pour mener à bien ces travaux ? 

Quels sont les équipements courants de manutention et de construction ?

Les outils de manutention et de construction nécessaires pour un chantier dépendent de la taille du projet et de sa nature. Plusieurs paramètres entrent en jeu comme l’accessibilité du lieu, la nature du sol, le besoin en productivité journalière, les équipes et l’énergie disponible sur site. Les engins de base sont les plus utilisés, peu importe la nature et la grandeur du projet. Il s’agit du malaxeur à béton, du chariot élévateur et des échafaudages. Par contre, les engins optionnels conviennent plus aux grandes constructions : chargeuse, pelleteuse, tractopelle, nacelle, grue, rouleau compresseur et niveleuse.

La chargeuse est un engin de terrassement. Elle est munie d’un large godet qui pivote sur deux axes horizontaux. Elle effectue des mouvements verticaux pour soulever des charges ou terrasser un terrain. La pelleteuse a un long bras avec un godet, qui peut pivoter sur 360 °. La tractopelle combine les fonctions de la chargeuse et de la pelleteuse. Elle fait des travaux d’excavation, de remblayage et de manutention.

La nacelle est utilisée pour les travaux en hauteur. Cette machine d’élevage permet de réaliser une intervention en hauteur en toute sécurité. Le rouleau compresseur ou compacteur permet de lisser un terrain en le comprimant. La niveleuse quant à elle sert à remettre à niveau les différentes couches de matériaux du sol ou d’une chaussée.  

L’utilisation de ces engins de manutention et de construction facilite le travail à grande échelle et les interventions d’un niveau de complexité supérieur, qui sont presque impossibles à réaliser avec les moyens humains. De plus, ces véhicules font gagner en matière de productivité et rapidité.   

Quels sont les engins de base ?  

Le malaxeur à béton, comme son nom l’indique, sert à mélanger et brasser de façon homogène et efficace les composants du béton (ciment, sable ou gravier). Il peut servir quelquefois à malaxer du mortier. Cet équipement très utilisé en construction de bâtiment et travaux publics, car il dispose d’une cuve qui fait des mouvements curvilignes pour mélanger son contenu. Sa taille varie de la productivité nécessaire pour un chantier. Donc ce dispositif peut se trouver dans un petit chantier, dans un central à béton ou dans une très grande construction. Seule sa taille change en fonction de la production de béton nécessaire.

Le chariot élévateur permet de simplifier la manutention des matériaux. Il est équipé de deux fourches horizontales qui se glissent facilement sous une palette ou des matériaux assez larges afin de le déplacer sur le chantier.

Les échafaudages sont des équipements qui doivent être assemblés selon la hauteur et la largeur voulue pour atteindre certains niveaux en hauteur. Fixes ou munies des roulettes, elles peuvent être stockées facilement une fois démontées.

Comment bien choisir les outils de manutention et de construction ?

Pour bien choisir les outils de manutention et de construction, il faut prendre en charge leur capacité et leur vitesse de rendement. Ce sont deux facteurs très importants pour évaluer la production journalière.

Pour le cas d’un malaxeur à béton, ses capacités vont de 150 à 800 l. La capacité de cuve est différente de la capacité de malaxage, donc il faut bien faire attention. Pour les autres outils et équipements, il faut se référer aux diverses normes et réglementations, à la taille de l’engin qui doit convenir à la taille du chantier et à son accessibilité.   

Les mesures de sécurité qui accompagnent les engins de manutention et de construction

En premier lieu, chaque personne travaillant sur le chantier doit se munir d’un équipement de protection individuelle, à savoir un casque de chantier, une paire de lunettes de protection, des gants de manutention, des chaussures de sécurité, des vêtements avec des bandes très visibles et fluorescentes, des bouchons d’oreilles et un harnais de protection pour le travail en hauteur. Ces équipements de protection sont exigés par de nombreuses réglementations.

Pour les engins spéciaux, il ne doit être manipulé que par des personnes formées uniquement pour chaque appareil. Le malaxeur à béton ne peut être actionné que par un ouvrier qualifié à ce travail. Les conducteurs d’engins devront avoir leur permis spécial conducteur d’engins sur chantier. Toutes ces opérations devront être sous la supervision d’un chef de chantier ou le responsable des travaux.

Immobilier de luxe à vendre à Paris
Annonces de maisons et appartements en vente à Fives (Lille)