La Rolex Oyster Perpetual : L’histoire d’une légende

Rolex Oyster Perpetual

On cite souvent la Rolex Oyster Perpetual comme étant la montre la plus célèbre du monde. Malgré son côté sobre et l’arrivée d’autres modèles Rolex emblématiques créés dans les années qui suivirent sa sortie, cette montre de luxe a marqué l’histoire de la manufacture genevoise et fait figure de légende de l’horlogerie de prestige.

Une étanchéité exceptionnelle

Jusqu’en 1926, l’étanchéité des montres n’intéressait pas grand monde. C’était avant qu’Hans Wilsdorf joue les pionniers en créant un concept de boîtier à couronne vissée qui a bâti sa renommée. Cette innovation qui allait révolutionner la sphère horlogère fut baptisé  » Oyster  » à traduire par  » huître  » en anglais pour symboliser l’étanchéité des modèles. Cette invention est véritablement entrée dans la légende en 1927 lorsque la nageuse britannique Mercedes Gleitze traversa la Manche à la nage avec une Rolex Oyster au poignet. A sa sortie de l’eau, 15 heures plus tard, la montre fonctionnait parfaitement et son mécanisme n’avait pas pris une goutte !

L’Oyster Perpetual fabriquée par la suite reste pour cette raison considérée depuis comme l’une des premières montres capables de préserver son étanchéité à 100 mètres de profondeur. Cette prouesse a été rendue possible grâce à un système de lunette, de fond et de couronne de remontoir vissés sur la carrure. En effet, depuis 1953, les modèles de la gamme sont munis d’une couronne Twinlock® vissée à double étanchéité afin de garantir une immersion à 100 mètres (10 bar). Acheter une Rolex Oyster Perpetual c’est donc bénéficier d’une étanchéité exceptionnelle qui permet non seulement de faire barrage à l’eau mais aussi à l’air et à la poussière souvent responsables d’encrassement, d’oxydation et de dérèglement des mécanismes. Le système connaîtra d’autres améliorations en 1970 avec l’ajout d’une zone d’étanchéité supplémentaire ce qui donnera naissance à la couronne de remontoir Triplock®.

Un remontoir automatique inédit et breveté par Rolex

En 1936, Hans Wilsdorf réalise un coup de maître en mettant au point avec l’aide du technicien Emil Borer, le premier remontoir automatique à rotor tournant en permanence. Le système qui connut ses balbutiements au XVIIIe dans les années 1770, serait certainement tombé dans les oubliettes s’il n’avait pas intéressé ces deux génies de la conception horlogère. Grâce aux progrès réalisés dans le domaine de la technologie et de la fabrication des montres, le concept est donc repris et baptisé Perpetual en référence à ce remontoir que l’on ne remonte jamais. Il est ensuite breveté par Rolex dans les années 30.

Le principe du remontage automatique est simple et basé sur le fait que chaque mouvement du poignet provoque la rotation d’un rotor interne. L’énergie alors produite est ensuite transmise au mouvement de la montre et permet de le recharger en permanence sans qu’il soit nécessaire de remonter manuellement le mécanisme. Ainsi est né le remontage Rolex Perpetual. Au fil des années, ce mouvement automatique devenu célèbre n’a cessé de se perfectionner en intégrant les derniers progrès techniques nés des recherches de l’emblématique manufacture horlogère helvète.

Des montres de luxe aux lignes épurées

De toutes les collections de montres Rolex, l’Oyster Perpétual est l’une des plus épurées. Elle est seulement dotée de 3 aiguilles pour les heures, les minutes et les secondes. Le boîtier de la Oyster d’origine devenu totalement étanche a par ailleurs du s’arrondir un peu afin d’intégrer de manière optimale ce nouveau mouvement automatique.

On citera également le bracelet métallique et robuste aux maillons caractéristiques réunissant trois mailles plates que l’on retrouve sur la Rolex Perpetual. Il est conçu à la fin des années 30 mais continue de rester le plus répandu au sein des collections qui se sont succédées et demeure un pilier de la collection Oyster.

Côté dimensions, il faut savoir que ce garde-temps existe dans plusieurs diamètres. Les cadrans sont proposés en 26, 31 mm pour les plus petits modèles et en 34, 36 et 39 mm pour les plus grands.

Toutes les montres de la gamme Oyster Perpetual représentent à ce jour la forme la plus épurée du chronomètre de poignet tout en bénéficiant de finitions soignées et d’attributs fondamentaux comme l’étanchéité du boitier, le remontage automatique du mouvement par rotor Perpetual sans oublier une excellente précision.

Avec des modèles au design simple et intemporel, la gamme Rolex Oyster Perpetual a donc su préserver au fil des années l’esthétique et l’élégance classique des montres Rolex d’origine. Elles sont ainsi très facilement reconnaissables. Leur design parfait continue d’inspirer encore aujourd’hui les lignes de chaque modèle historique. La nouvelle génération dispose toutefois d’un affichage Chromalight. Les aiguilles et les index intègrent un matériau luminescent qui émet une lueur bleue durable dans l’obscurité.

Une montre iconique, accessible symbole de statut social

Avec près d’un million de montres produites, Rolex se place cette année encore, en haut du podium des manufactures horlogères de prestige les plus prisées de la planète. Acheter une Rolex Oyster Perpetual c’est parier sur le raffinement et la simplicité. Accessible à partir de 5500 € c’est aussi l’une des montres de luxe les moins chères.

Une montre Rolex de ce modèle est un symbole de statut social, un accessoire de luxe qui marque une certaine accession à la réussite. Depuis maintenant plusieurs décennies, la marque fait le bonheur des passionnés d’horlogerie et des collectionneurs et se veut dès qu’elle peut associée au monde du sport, du cinéma et des arts en général. La Rolex Oyster Perpetual, comme bien d’autres modèles de la marque à la couronne, a réussi le pari de créer une image parfaite de la vie de luxe à laquelle de nombreuses personnes aspirent.


Les avantages du costume sur mesure pour homme
Pourquoi faut-il mettre une crème pour les mains ?