Comment trouver la bonne adresse de brocante

Comment trouver la bonne adresse de brocante

Les beaux jours reviennent et les brocanteurs vont reprendre leurs places sur les différentes braderies d’objets vintages ou anciens. Amateurs de « vieilleries » à réparer, à détourner ou simplement à admirer telle quelle n’auront alors qu’une envie : trouver le brocanteur qui détiendra la pépite recherchée ou le coup de cœur attendu. Mais, chiner n’est pas la seule raison qui pousse à contacter ces professionnels.

Les différentes interventions d’un brocanteur

Les maisons anciennes regorgent souvent d’objets oubliés mais qui peuvent avoir une grande valeur. Œuvres d’art remisées, argenteries, fauteuils, statuettes … rien ne vaut l’œil aguerri d’un brocanteur pour estimer convenablement ces trouvailles. En effet, féru en la matière, il sait au premier coup d’œil, si l’objet en question à un quelconque intérêt ou pas.

Les brocanteurs sont ainsi régulièrement appelés pour débarrasser des maisons ou des appartements lors de décès ou de départ en maison de retraite par exemple. Mais, ils font aussi leurs affaires lors de débarras de caves, greniers, bureaux ou locaux commerciaux. Ils ne se contentent généralement pas de « récupérer » les objets qu’ils pourraient revendre mais vident l’intégralité du lieu d’habitation. Tous les biens de valeur sont estimés sur place à leur juste valeur et les clients déduisent le montant de la facture. Chacun a intérêt à ce que le prix fixé soit correct : le client bien sur mais aussi le brocanteur. Un objet sous-évalué laisserait supposer qu’il est abîmé ou qu’il n’est pas authentique. Par contre, une surévaluation empêchera sans nul doute sa revente.

L’expertise par ce professionnel est donc de mise pour ne pas passer à côté de la carte postale que tout le monde recherche ou du tableau signé mais ignoré.

La brocante Saint-Benoît

Dans un petit village de l’Ain, se cache une brocante tenue par des passionnés d’objets anciens. Experts en la matière, ils vident les lieux à la demande de leurs propriétaires ou de leurs héritiers. Mais ils achètent aussi meubles et bibelots qu’ils estiment à un prix réputé raisonnable. Chaque objet proposé dans leur magasin a été soigneusement choisi. Ils connaissent l’histoire de chacun et sont capables de faire revivre sa « première vie » auprès des éventuels acheteurs.

Nettoyés, relookés, réparés, les articles chinés n’en finissent pas de satisfaire la curiosité des amateurs. Toutes les fins de semaines, vous serez accueillis par ces professionnels de l’ancien, forts d’une expérience acquise depuis une vingtaine d’année.

La folie des brocantes

La brocante a connu un regain d’activité ces dernières années. C’est bien sur une façon de recycler objets ou meubles anciens et de leur faire vivre une deuxième vie. La mode du relookage et du détournement d’objets y est pour quelque chose.

Mais ce style d’achat révèle aussi une prise de conscience en matière d’écologie. L’anti-gaspillage est désormais de mise et une ancienne armoire trônant dans une pièce à vivre ou dans une chambre correspondant à un geste éco-responsable. Et puis, quel plaisir de déambuler parmi tous ces fauteuils Louis quelque chose, de s’admirer dans un miroir piqué mais au charme certain ou d’essayer des chapeaux ayant appartenu à un grand-père ou à une grand-mère.

L’autre raison est le budget. Mais si l’achat est souvent émotionnel et même si les prix en brocante sont moins élevés que chez un antiquaire, il est plus raisonnable de se fixer des limites avant de commencer à chiner. Une population de gens trentenaires est généralement adepte de ces lieux d’achat. Ils viennent y chercher des coups de cœur tout en étant bien conscient que la démesure et la boulimie d’achat pourraient leur causer des problèmes.

Les vrais chineurs ont des techniques bien à eux : très tôt le matin pour repérer des trouvailles qui ne doivent pas leur échapper ou en fin d’après-midi pour profiter d’éventuels prix plus attractifs. Les brocanteurs font d’ailleurs de même pour des raisons similaires et pour proposer ensuite dans leurs magasins des objets rares ou simplement demandés par les clients.

Si vous voulez être surpris, n’hésitez pas à visiter le site de la Brocante Saint-Benoît ou de vous y rendre. Vous y serez accueillis par des professionnels experts dans la recherche de pépites qui feront de votre lieu de vie un endroit unique et jalousé.

L’importance de la communication pour votre projet
Des chaises en bois pour aménager sa salle à manger