Comment mettre en place le portage salarial ?

portage salarial

Une nouvelle forme d’emploi, le portage salarial permet d’obtenir une activité de travailleur indépendant. Vous pourrez conserver la sécurité et les avantages du statut de salarié avec cette forme d’emploi. La mise en place d’un portage salarial est rapide. Pour démarrer votre activité, vous comptez en général moins de 48 heures.

La recherche de mission et de société de portage salarial

La première étape pour la mise en place d’un portage salarial est la recherche de mission. En tant que travailleur indépendant, vous serez en charge de réaliser des prospections afin de trouver des clients qui vous confieront des missions. Avec eux, vous définissez la nature de la mission, le prix, les modalités d’exécution ainsi que la durée. Après avoir trouvé une mission, il vous faudra ensuite trouver une société de portage salarial. Une fois que vous aurez trouvé une société de portage, un contrat de travail devra être signé ainsi qu’une convention de portage. Le contrat peut être un contrat à durée indéterminée ou déterminée. À l’intérieur de la convention de portage, certaines mentions devront y figurer comme la commission de gestion de l’entreprise de portage salarial, les autres frais de gestion en dehors de la commission, le mode de calcul de ces frais, la décomposition de votre chiffre d’affaire ainsi que les différents services que la société de portage salarial vous proposera. La convention peut être une convention collective. Vous pouvez trouver facilement une société de portage salarial en ligne.

La signature du contrat de service avec le client

Avec le client, un contrat de service devra être signé. Ce sera la société de portage salarial qui se chargera de faire signer ce contrat à votre client. Pour que vous puissiez le signer à votre tour et d’en prendre connaissance, le contrat vous sera ensuite retourné. À l’intérieur du contrat, certaines mentions devront y figurer comme le tarif de votre prestation, la durée de la prestation ainsi que les modalités d’exécution. Les conditions d’une rupture anticipée éventuelle seront aussi mentionnées dans le contrat si besoin. Il se peut aussi que le client impose un modèle de contrat. Dans ce cas, les termes de ce contrat seront négociés par la société de portage salarial qui sera en accord avec vous. Les clauses d’éventuelles pénalités, de résiliation de non-concurrence ou d’autres clauses qui vous seraient désavantageuses seront négociées systématiquement par l’entreprise de portage salarial. En général, une équipe de juristes spécialisés conduira les négociations rapidement. Dans ce cas, la signature du contrat de service pourra être retardée d’un ou deux jours.

La transformation du chiffre d’affaires en salaires

L’avant dernière étape du portage salarial consiste en la réalisation de la mission et à la transmission de votre compte-rendu d’activité avant la dernière étape qui est la transformation du chiffre d’affaires en salaires. En fonction des termes contenus dans le contrat de service, il vous faudra réaliser votre mission. Un compte-rendu d’activités devra ensuite être établi pour que votre client puisse être facturé par la société de portage salarial. En cas d’impayés, la relance sera prise en charge par la société de portage salarial. D’après le code du travail, vous avez le choix entre plusieurs modes de facturation. Lorsque vous choisissez le portage salarial, vous bénéficierez de la même protection sociale qu’un employé au sein d’une entreprise. Après avoir déduit les frais de gestion, la transformation de votre chiffre d’affaires en salaire sera pris en charge par la société de portage salarial. Un compte d’activité contenant la décomposition précise du chiffre d’affaire sera fourni par la société. Un bulletin de salaire vous sera aussi remis en portage salarial. Pour le cas des sociétés de portage salarial qui possèdent des services en ligne, la mise à jour sera en temps réel concernant votre compte d’activité.

Pourquoi investir dans les actions ?
Investissements à long terme pour l’avenir