Comment installer une dalle stabilisatrice sur un sol en gravier ?

Depuis quelque temps, les dalles stabilisatrices font parler d’elles dans l’aménagement de l’extérieur d’une maison. Elles offrent non seulement une esthétique et un rendu exceptionnels, mais constituent également un investissement durable. Que ce soit pour transformer votre cours, ou créer une allée de garage, des passages dans le jardin, etc. votre investissement sera rentable. D’ailleurs, pour l’installation, vous pouvez procéder par vous-même. Vous n’avez qu’à suivre les étapes détaillées, dans cet article.

Réaliser d’abord la fondation et la mise en forme

Pour qu’une dalle stabilisatrice gravier joue son rôle à la perfection, il faut miser sur une fondation solide et selon les normes. D’une utilisation à l’autre, les exigences pour la fondation sont différentes. À titre d’exemple, si vous envisagez de créer une dalle stabilisatrice carrossable pour la circulation de véhicules, il faudra prévoir une couche compactable entre 15 et 25 cm. Vous aurez à effectuer un renforcement avec des concassés et du sable blanc. S’il s’agit d’un chemin pour les piétons, une fondation avec une couche uniforme de 10 cm avec du sable blanc suffit amplement. Vient ensuite la mise en forme en fonction du style de bordure qui vous intéresse quant à la dalle stabilisatrice carrossable. Les choix sont multiples pour les bordures, à savoir : de l’aluminium, du PVC, des pierres, entre autres. Néanmoins, l’épaisseur des rebords doit répondre aux charges prévues. Il faudra également faire attention à l’alignement, notamment s’il s’agit d’une pose de stabilisateur de gravier en pente. Il est important que la dalle soit bien ajustée à la hauteur du milieu environnant.

 

Effectuer la mise à niveau, la pose et la coupe ensuite

Une fois que vous aurez délimité la zone qui va recevoir la dalle stabilisatrice gravier, l’étape suivante consiste à assurer le compactage. Cela permet d’avoir déjà une fondation et une forme robustesse en vue d’accueillir le nid d’abeille gravier. Évidemment, il faut procéder en amont à la réalisation de la mise à niveau de la surface pour la pose de dalle sur gravier. Pour ce faire, vous avez à uniformiser la hauteur du compactage en utilisant du sable. Il suffit d’en ajouter sur les dépressions et enlever les surplus comme les cailloux et les débris de compactage. Puis, vous devez effectuer la pose proprement dite de chaque dalle stabilisatrice carrossable. Chaque alveole pour allee carrossable dispose de deux côtés dont l’un s’illustre par son dépassement du géotextile. L’astuce d’installation se résume à mettre côte à côte la surface géotextile et la surface ordinaire. Un coup de pousse sert à optimiser le maintien entre les panneaux voisins. Par rapport à la forme de votre allée ou votre cours, il convient de couper les alvéoles qui vont s’y déposer.

Terminer avec le remplissage et la finition

Dès que les panneaux en nid d’abeille gravier sont en place, il est temps de les remplir de gravier pour créer la dalle stabilisatrice carrossable. Selon le rendu attendu, vous avez à bien sélectionner la taille du gravier. La granulométrie idéale à chaque utilisation est indiquée dans la documentation technique. Généralement, vous choisissez une dimension entre 3 à 15 mm pour les usages dans votre résidence. Il en est pareil pour la profondeur de la couche de gravier qui varie entre 15 et 20 mm en fonction de votre préférence. Enfin, vous pouvez passer à la finition au cours de laquelle vous devez ratisser les graviers dans chaque alveole pour allee carrossable. L’objectif étant d’obtenir un niveau et une apparence uniformes de l’ensemble. Concernant le besoin d’une éventuelle coloration dans votre dalle stabilisatrice gravier, il faut y penser lors de l’achat des panneaux. Si vous devez réaliser la pose de stabilisateur de gravier en pente, une profondeur jusqu’à 32 mm est fortement recommandée pour une meilleure esthétique de votre propriété.

Qu’est-ce que le CBD hash ?
Pergola bioclimatique ou pergola traditionnelle : laquelle choisir ?