Comment éviter la contamination du recyclage ?

contamination croisée

Publié le : 17 janvier 202410 mins de lecture

Saviez-vous qu’un seul matériau contaminé peut envoyer tout un lot de produits recyclables à la décharge ? Non seulement cela, mais votre entreprise risque de devoir payer des frais de contamination. Il y a contamination lorsqu’un article ou un matériau se retrouve dans un conteneur de recyclage, mais qu’il est difficile, voire impossible, de le traiter dans une installation de valorisation des matériaux (IRM). Cela peut se produire par accident ou à cause d’un vœu pieux, c’est-à-dire lorsque nous pensons qu’un certain matériau peut être récupéré, mais qu’il cause malheureusement plus de mal que de bien lorsqu’il est placé dans un conteneur de recyclage. Heureusement, la contamination peut être évitée, et il suffit d’un peu d’éducation et de compréhension. Dans cet article, nous détaillons les contaminants à surveiller et les meilleures pratiques pour garder vos produits recyclables propres.

ATTENTION AUX CONTAMINANTS LES PLUS COURANTS !

Les éléments ci-dessous peuvent contaminer un chargement entier de matières recyclables et obliger votre transporteur à l’envoyer à la décharge. Faites toujours de votre mieux pour éviter de placer ces articles dans votre (vos) conteneur(s) de recyclage.

ÉLECTRONIQUE + PETITS APPAREILS

Les appareils électroniques contiennent du plomb, du cadmium et du mercure. Ils sont considérés comme des déchets dangereux qui peuvent être nocifs pour l’environnement et la santé humaine s’ils sont éliminés de manière inappropriée. Si vous ne savez comment recycler vos déchets électroniques, envisagez de les donner ou de les échanger dans des magasins de détail s’ils sont en bon état. S’ils ne sont pas récupérables, la plupart des régions disposent de programmes locaux de dépôt qui vous aideront à vous débarrasser des appareils et/ou à les recycler à l’aide de procédés spécialisés. Si vous avez besoin d’un enlèvement ponctuel d’appareils électroniques, consultez votre mairie. Vous pouvez aussi envisagez de le réparer comme ici par exemple avec ce guide pour réparer un massicot.

RÉSIDUS D’ALIMENTS ET DE LIQUIDES

Les articles qui contiennent des résidus d’aliments ou de boissons ne peuvent pas être traités dans les installations de recyclage. Évitez de recycler les contenants alimentaires qui contiennent plus de huit pour cent (8 %) de résidus d’aliments ou de boissons. La contamination par des aliments ou des boissons se trouve généralement sur les récipients à emporter, les boîtes de pizza graisseuses et les bouteilles et bocaux qui n’ont pas été rincés. En règle générale, rincez et séchez vos bouteilles et récipients avant de les recycler afin de nettoyer les résidus. Enfin, les matériaux fibreux souillés doivent être mis en décharge.

BOÎTES À PIZZA GRAISSEUSES

Les boîtes à pizza sont fabriquées en carton, mais l’huile de la pizza s’infiltre souvent dans le carton et ne peut être séparée de la fibre pendant le processus de fabrication de la pâte. Le carton perd ainsi de sa valeur et devient plus difficile à traiter. En cas de doute, envoyez vos articles de ce type à la décharge pour éviter de contaminer d’autres matériaux.

SACS EN PLASTIQUE

Bien qu’ils soient techniquement fabriqués à partir de plastique recyclable, les sacs en plastique fin ont tendance à obstruer les équipements de recyclage, ce qui entraîne des retards importants et risque de blesser les travailleurs de l’installation de recyclage. Les sacs en plastique sont toutefois recyclables dans des installations spécialisées.

TUYAUX, LAMPES, RALLONGES

Les cordes peuvent s’enrouler autour de l’équipement de recyclage, causant de graves dommages et pouvant entraîner l’arrêt de l’ensemble de l’installation. C’est à craindre. Renseignez-vous sur les programmes de recyclage des ampoules, qui peuvent accepter et recycler les ampoules pour vous, au lieu d’immobiliser l’installation de recyclage.

SERVIETTES EN PAPIER, ASSIETTES, GOBELETS, MOUCHOIRS EN PAPIER USAGÉS

Ces matériaux ne sont pas recyclables s’ils sont déjà utilisés. Ils sont souvent souillés par de la nourriture, des boissons et d’autres contaminants qui en diminuent la qualité. Cependant, il existe de nombreuses options compostables pour ces articles !

PLASTIQUE NON RECYCLABLE

De nombreuses installations n’acceptent pas les plastiques n° 3 à 7. Assurez-vous de vérifier auprès de vos installations locales quels sont les plastiques qu’elles acceptent.

DÉCHETS DE JARDIN

Bien que les déchets de jardin soient organiques, cela ne signifie pas qu’ils sont propres ou recyclables. Comme pour les déchets alimentaires, si les matériaux sont sales, leur valeur est considérablement réduite. Envisagez de les composter si possible.

« STYROFOAM » (MOUSSE DE POLYSTYRÈNE)

Les fibres minuscules de la mousse de polystyrène font qu’il est difficile de la décomposer correctement au cours du processus de recyclage. Bien que ce matériau soit techniquement recyclable, le coût du recyclage du « styrofoam » est supérieur à sa valeur. La mousse de polystyrène ne se décompose pas non plus, il est donc préférable d’éviter d’utiliser ce matériau dans la mesure du possible.

DÉCHETS DANGEREUX

Les déchets dangereux contiennent une variété de produits chimiques qui sont nocifs pour l’environnement et créent des environnements de travail dangereux. Les matériaux tels que la peinture, les fluides automobiles, les batteries de voiture et les pesticides nécessitent une manipulation spéciale lorsque vous vous en débarrassez.

GOBELETS JETABLES

La plupart des gobelets en papier à usage unique contiennent un film de polyéthylène qui les rend non recyclables car l’installation de recyclage n’est pas en mesure de séparer le film plastique du papier. Dans la mesure du possible, remplacez les gobelets jetables par des tasses réutilisables et équipez votre entreprise de collecteur de gobelets!

FILM PLASTIQUE

Tout comme les cordons, les films plastiques peuvent se coincer dans les équipements de recyclage et causer des dommages et des retards. Les films plastiques, tels que les sacs de fruits et légumes, les sacs de nettoyage à sec, les films plastiques et les films à bulles ne sont pas recyclables dans la plupart des cas. Consultez ce site web et entrez votre code postal pour trouver un point de dépôt local pour les films plastiques près de chez vous.

DOSETTES DE CAFÉ

Les dosettes de café sont fabriquées à partir d’une combinaison de plastique, d’aluminium et de papier qui ne peuvent pas être facilement séparés pour le recyclage. Essayez plutôt d’utiliser une dosette de café réutilisable ou de voir comment recycler les dosettes NESPRESSO !

CÉRAMIQUE

La plupart des installations de recyclage ne sont pas en mesure de fondre les céramiques pour les recycler. Les sites de dépôt locaux peuvent accepter et recycler vos céramiques pour vous.

PAILLES EN PLASTIQUE

Les pailles en plastique ne sont pas acceptées par la plupart des installations, car elles sont petites et flexibles et peuvent se coincer dans les machines. Évitez d’utiliser des pailles à usage unique ou remplacez-les par des pailles en métal.

VERRE BRISÉ

Le verre brisé peut être très dangereux pour les recycleurs et les prestataires de services. Ne recyclez jamais du verre brisé avec d’autres matériaux recyclables. Si vous ne pouvez pas réutiliser le verre, emballez-le dans du papier journal et jetez-le à la poubelle. Pour en savoir plus sur les raisons de la disparition du recyclage du verre, consultez notre blog.

TEXTILES

Les textiles sont recyclables, mais les placer dans le bac de recyclage avec vos autres produits recyclables contaminera le flux de recyclage désigné. Dans la mesure du possible, essayez de trouver un recycleur local qui accepte les textiles, au lieu de les envoyer dans une décharge. De nombreux détaillants acceptent de recycler les textiles dont ils ne veulent plus.

CONSÉQUENCES DE LA CONTAMINATION

  • FAIBLE TAUX DE RECYCLAGE
  • RECYCLAGE

Les matériaux contaminés ne sont pas recyclables, ce qui se traduit par un faible taux de recyclage pour les entreprises.

  • FRAIS DE CONTAMINATION ÉLEVÉS

Les frais de contamination sont élevés et vos conteneurs risquent de ne pas être entretenus.

  • UN VOLUME IMPORTANT FINIT TOUJOURS À LA DÉCHARGE

De grandes quantités de vos précieuses matières recyclables finiront dans les décharges.

COMMENT ÉVITER LA CONTAMINATION

Outre la surveillance des contaminants courants, les pratiques suivantes vous aideront à préserver la valeur de vos matériaux, à maintenir des taux de recyclage élevés et à réduire les taux de contamination :

GARANTIR LA PROPRETÉ

La séparation des matériaux permet d’en préserver la valeur et la propreté. Cela permet de maintenir des taux de détournement élevés et des taux de contamination faibles. Découvrez notre méthode de recyclage en flux propre.

L’ÉDUCATION

Chaque centre de recyclage accepte des matériaux différents. Il est donc utile de s’asseoir avec vos employés et de leur expliquer quels matériaux votre entreprise peut recycler et quelles sont les meilleures pratiques en la matière.

ÉTIQUETER LES CONTENEURS

L’étiquetage de vos contenants éliminera la confusion, réduira la contamination et garantira que vos matériaux conservent leur valeur. Ainsi, vos employés se souviendront toujours de ce qu’il faut recycler !

Maintenant que vous avez une bonne compréhension des « contaminants courants » et des meilleures pratiques pour éviter la contamination, nous espérons que cela aura un impact considérable pour éviter que vos matériaux ne se retrouvent dans les décharges et pour faire économiser de l’argent à votre entreprise. Faites-nous savoir dans les commentaires ci-dessous comment votre entreprise évite la contamination. Cherchez-vous à mettre en œuvre une approche de flux propre pour le recyclage de votre entreprise ? N’hésitez pas à nous contacter et nous serons heureux de discuter de la façon dont TRI-FACILE.FR peut améliorer vos opérations !

Pourquoi la gestion du badgeage est-elle essentielle pour la sécurité des entreprises ?
Optimisez vos normes : Intégrez un logiciel de gestion de la qualité

Plan du site