Comment dénicher un job dans le secteur de la manutention ?

Formation caces

Les manutentionnaires travaillent dans l’entrepôt. Il décharge les marchandises, conditionne et renvoie le produit. Bien que la plupart des transferts ou transports de marchandises et de produits soient effectués obligatoirement à l’aide d’un équipement de levage, la manutention manuelle reste une situation accidentelle importante. Ce métier requiert une bonne endurance physique. Comment devenir un manutentionnaire ?

Quelles sont les missions d’un manutentionnaire ?

Toutes entreprises manipulant des matières premières, des produits finis ou des produits semi-finis disposent d’un ou plusieurs services d’entrepôt. Ainsi, les manutentionnaires travaillent dans des entrepôts, des plates-formes de stockage, des zones de fret (ports, chemins de fer ou aviation), des usines de production ou de grandes entreprises de distribution dans divers domaines. Voici quelques exemples :

  • Il reçoit les marchandises et paie les marchandises.
  • Contrôle la qualité des lots, observe et signale les produits manquants ou endommagés.
  • Il classe les produits selon les instructions (code, poids, quantité, type, etc.).
  • Il organise l’inventaire en utilisant des outils ou du matériel de manutention : tables élévatrices, chariots, ceintures …
  • Il intervient dans le conditionnement et le réglage des marchandises transportées.
  • Pour certaines marques de marchandises, les règles d’hygiène doivent être respectées.
  • Selon l’industrie, il peut avoir à traiter des produits fragiles ou dangereux.
  • Pour chaque lot de marchandises entrantes et sortantes, il effectuera une saisie informatique.
  • Nettoyez la zone de travail et rangez les accessoires. L’entretien du matériel de manutention, relève également de sa responsabilité.
  • Pour certaines marques de marchandises, les règles d’hygiène doivent être respectées ( opérateur de production, opérateur logistique, conducteur de chariot élévateur, etc.)

L’opérateur a également reçu une formation sur les règles de sécurité de base (Par exemple : port du masque et casque, des chaussures de sécurité, des gants). Il a reçu une formation des premiers intervenants, ce qui lui permet de pouvoir aider ses collègues au cas où il y a un accident. De plus, le manutentionnaire a reçu une formation manutention avant d’avoir été embauché. Pour plus d’information, veuillez cliquez ici

Les qualités essentielles requises pour devenir un manutentionnaire

Aucun permis de conduire n’est requis pour les machines utilisées. Ce travail est principalement effectué par des hommes, car il nécessite de bonnes conditions physiques : les porteurs doivent porter des objets lourds (maximum 25 kg) plusieurs fois par jour. À cette fin, il a reçu une formation sur les gestes et le traitement de la posture pour éviter de graves douleurs lombaires. Un examen physique est prescrit tous les deux ans. Si la charge lourde est répétée, un examen physique est effectué chaque année. Ce travail est principalement effectué par des hommes, car il nécessite de bonnes conditions physiques : environnements bruyants causés par les machines, poussières, changements brusques de température lors de travaux dans les chambres froides, ou températures élevées dans les usines de fonte. Enfin, la formation manutention au traitement fournit des concepts en logistique et en informatique.

Un manutentionnaire : possibilités de carrière/d’évolution :

Grâce à une formation caces, les débardeurs peuvent apprendre à faire fonctionner des machines de travail spécifiques, puis devenir des manutentionnaires qualifiés (par exemple, dans la conduite d’opérations forestières et agricoles, ou dans la conduite de machines de chargement). Après plusieurs années d’expérience, il peut être approuvé chef responsable des stocks. En recevant une formation supplémentaire, ils peuvent continuer à exercer des métiers similaires : magasinier, expéditeur, employé de déménageur ou de messagerie. Il peut pareillement devenir technicien en logistique : ce dernier gère la chaîne de transport et de conditionnement, optimisant ainsi le travail en gagnant du temps. Aucun diplôme ni expérience professionnelle n’est requis pour accéder à cet emploi. En outre, le CAP d’entretien des véhicules à moteur (option de véhicule industriel) offre un moyen d’entrer dans l’industrie. Il est autant faisable d’être manutentionnaire grâce à une formation continue ou à une vérification des compétences professionnelles. Ensuite, il doit passer la certification de l’agent logistique, et la certification du pilote exploitant dans la logistique de production.

Quels sont les indicateurs de stress chez le chien ?
Que sont les EAA ?